Mon fils est lourdement handicapé. Je m’épuise…

« Victime de troubles obsessionnels compulsifs, mon fils n’est plus scolarisé. Je suis très inquiète. Qui peut m’aider ? » Lila, 39 ans.

Lila est inquiète pour son fils qui souffre de Troubles Obsessionnels Compulsifs (TOC). Elle souhaite trouver une solution qui préserve toute sa famille.

 

Pour l’accompagnement du handicap, plusieurs dispositifs existent selon le besoin :

  • Les associations de parents et de proches de personnes en situation de handicap peuvent vous apporter des conseils personnalisés et des informations sur la maladie, les points de vigilance à avoir…
  • La Maison Départementale de l’Autonomie (regroupement de divers services départementaux dont la MDPH, suite à la loi relative à l’adaptation de la société au vieillissement du 28 décembre 2015), compétente pour la reconnaissance du handicap, vous conseille et vous accompagne pour faciliter le quotidien.

Pour vous permettre d’exercer votre rôle d’aidant dans la durée et conserver la qualité de la relation avec votre proche, nous vous conseillons aussi de prendre du temps pour vous.

Consultez notre dossier sur les solutions de répit pour plus d’informations.

 

Chaque situation de handicap est particulière. Les conseillers B2V Autonomie peuvent vous aider à faire le point sur la situation à laquelle vous êtes confronté(e) et à examiner les différentes possibilités qui s’offrent à vous. N’hésitez pas à les contacter pour être aidé(e), accompagné(e) et écouté(e).