J’habite seul(e) et j’ai peur de tomber

« Je vis seule et avec l’âge, j’ai peur de chuter et de ne pas pouvoir prévenir les secours. » Jeanne, 80 ans.

Comme elle vit seule, Jeanne s’inquiète des conséquences d’une chute. Elle cherche à être rassurée.

 

Les chutes représentent un des premiers facteurs d’hospitalisation pour les personnes de plus de 65 ans. Outre les complications traumatiques fréquentes et parfois invalidantes, les chutes ont aussi des impacts psychologiques et sociaux : perte de confiance, peur de tomber à nouveau, repli sur soi.

Il est donc normal d’avoir peur de tomber, mais il ne faut pas que cela vous conduise à limiter vos déplacements ou à stopper toute activité physique car cela pourrait entraîner à terme une plus grande difficulté à vous mouvoir.

Le risque de chute et les conséquences en résultant peuvent être anticipés grâce à certaines règles de vie :

  • Adopter une alimentation saine et équilibrée afin d’empêcher une dénutrition et une fonte musculaire,
  • Maintenir une activité physique quotidienne : marche, gym douce ou adaptée, étirements…
  • Aménager son habitat pour faciliter ses déplacements en toute sécurité.

Les technologies liées à la téléassistance permettent de prévenir immédiatement l’entourage. 

Après une hospitalisation, B2V propose également des séances gratuites d’activité physique adaptée réalisées par des professionnels de la prévention santé.

Vous pouvez aussi consulter notre dossier sur les dispositifs autour de la prévention à domicile.

 

Vous avez peur de chuter à votre domicile et des conséquences qui en découlent ? Les conseillers B2V Autonomie peuvent vous écouter et vous aider à trouver les solutions les plus adaptées à votre situation.