J’ai un litige avec mon voisin

« Dès que mon voisin s’absente, son chien se met à aboyer de façon répétitive. Je n’en peux plus de l’entendre de jour comme de nuit, et son propriétaire ne fait rien. Nos relations de voisinage sont très tendues. Comment agir ? » Marie 46 ans

Marie subit les aboiements du chien de son voisin et souhaite faire cesser cette situation qui est devenue une véritable nuisance pour elle. Elle aimerait connaitre ses droits en la matière.

 

A partir du moment où un bruit est répétitif, intensif, ou qu’il dure dans le temps, il peut être considéré comme un trouble anormal de voisinage.

Il convient tout d’abord d’essayer de régler le problème à l’amiable. Informez votre voisin que son chien fait du bruit toute la journée ainsi que la nuit.

Vous pouvez également le prévenir par courrier simple, puis en recommandé avec avis de réception si la gêne persiste.

Si ces premières démarches n’arrangent pas la situation, faites appel à un huissier afin d’établir un ou plusieurs constats.

Ces constats, accompagnés d’autres preuves (courriers échangés avec l’auteur du bruit, témoignages, pétition, certificat médical si votre état de santé s’est dégradé…), vous permettront de constituer un dossier si vous décidez de vous adresser à un tribunal.

Sachez que vous avez également la possibilité de recourir à un médiateur. Son rôle est d’aider à trouver une solution amiable entre les deux parties.

Vous pouvez aussi consulter notre dossier sur les dispositifs d’aide juridique.

 

Vous souhaitez davantage d’informations sur des démarches que vous souhaitez entreprendre ? Contactez un conseiller B2V Autonomie qui saura répondre à vos questions et vous guider dans vos démarches.