Les dispositifs d’aide juridique

Pour obtenir des conseils et des réponses à leurs questions juridiques, les justiciables peuvent avoir recours à divers interlocuteurs selon leur problématique.

Vous êtes concerné si : vous avez un litige et souhaitez être conseillé.
Vous vous sentez lésé mais ne savez pas vers qui vous tourner.
Vous souhaiteriez gérer un conflit à l’amiable. Vous n’avez pas les ressources nécessaires pour faire appel à un avocat.

 

En fonction de la nature de votre problématique donnant lieu au litige (biens de consommation, travail, vie familiale…) vous pouvez vous adresser à différents interlocuteurs du monde judiciaire : associations de défense des consommateurs ou des droits des victimes, Maisons de la Justice et du Droit (MJD), médiateurs, Défenseur des droits, notaires…

Certains proposent des conseils gratuits par téléphone, des permanences ou des sites internet avec des fiches d’information et textes de loi.

Les Maisons de la Justice et du Droit (MJD) assurent ainsi une présence judiciaire gratuite de proximité et proposent des permanences pour répondre aux besoins d’information juridique des usagers.

Les permanences juridiques sont également chargées de l’information sur les droits et procédures ainsi que de la mise en œuvre de certains modes amiables de règlement des conflits. Des professionnels du droit et des intervenants (médiateurs, avocats, travailleurs sociaux…) y reçoivent les personnes ayant besoin d’une information et/ou d’une orientation juridique.

D’autres interlocuteurs vous demanderont une cotisation, ce peut être le cas de votre assurance défense-recours ou des associations de consommateurs.

Si une action en justice est nécessaire, la question du coût des honoraires de l’avocat peut se poser. Le financement par l’aide juridictionnelle, votre assurance ou la partie adverse peut être envisagé.)

Sites utiles

 

Prenez contact avec vos conseillers B2V Autonomie afin d’être mis en relation avec le service de conseil juridique qui vous correspond.