Notre fille ne veut plus que nous voyions nos petits-enfants

« Avec mon mari nous sommes en conflit avec notre fille et nous ne nous parlons plus depuis déjà plusieurs mois. Désormais elle refuse que nous voyions ses enfants. Existe-t-il une solution ? » Catherine 66 ans

Catherine est inquiète car suite à un conflit familial, elle et son mari ne peuvent plus voir leurs petits-enfants. Elle cherche à savoir si des solutions existent pour garder le contact avec ses petits-enfants.

 

Le droit de visite des grands-parents est fixé par le Code civil qui précise que l’enfant a le droit d’entretenir des relations personnelles avec ses ascendants. Seul son intérêt peut faire obstacle à l’exercice de ce droit.

Sachez que vous pouvez mettre en place une démarche de médiation, qui a pour but de vous offrir un espace d’échange, tout en bénéficiant de l’accompagnement d’un tiers qualifié et impartial : le médiateur familial.

Le rôle du médiateur est de rétablir la communication et de créer un climat de confiance propice à la recherche d’accords entre les personnes impliquées. C’est l’occasion pour vous de dialoguer avec votre proche et de chercher une solution à l’amiable.

Si aucun terrain d’entente n’est trouvé et que vous souhaitez poursuivre votre démarche pour continuer à voir vos petits-enfants, vous devrez alors engager une procédure juridique.

Il conviendra de vous adresser au juge aux affaires familiales du tribunal judiciaire du domicile de vos petits-enfants. Ce dernier décidera, ou non, de vous accorder un droit de visite. Et pour cela, vous devrez être assisté d’un avocat.

Vous pouvez aussi consulter notre dossier sur le médiateur.

 

Vous souhaitez parler de votre situation et être conseillé dans vos démarches ? Contactez un conseiller B2V Autonomie qui saura vous écouter et vous guider.

Litiges et médiation